seperator
Cégep de Saint-Hyacinthe
seperator
Gestion d'enquête - Virtuel 
Coût 65.00$
Places disponibles OUI
Durée 45 heures


Ajouter au panier


Gestion d'enquête - Virtuel
(310-ENH-HY)
Du 23 mar au 15 jun 2020
Lundi 18:30 à 21:30
Numéro de groupe 02220


NOUVEAUX ÉTUDIANTS : POUR VOUS INSCRIRE À CE COURS, VOUS DEVEZ D’ABORD SOUMETTRE VOTRE CANDIDATURE PAR LE SITE DU SRAM POUR ANALYSE DE VOTRE DOSSIER AU https://admission.sram.qc.ca. ET AVOIR RÉUSSI LE COURS D'INITIATION AU MONDE DE L'INVESTIGATION PRIVÉ ET LE COURS DE CONTEXTE LÉGAL DE L'INVESTIGATION 1.

Le programme comprend 135 heures de formation créditable offerte en ligne. Vous pouvez donc suivre les cours du travail ou de la maison. Quelques déplacements sont requis (1 par cours) pour les examens finals. La réussite des trois cours vous permet d’obtenir votre permis du Bureau de la sécurité privée pour l’exercice d’une activité en sécurité privée**.

Description:
Ce cours vise à permettre au futur enquêteur d’entrer en interaction avec le service de sécurité interne, la direction des ressources humaines, le personnel d’encadrement ou d’autres intervenants. Le futur enquêteur doit maîtriser les habiletés liées à la communication, aux relations interpersonnelles et de groupe, et au travail en équipe. Le travail d’organisation, de recherche, de collecte et de traitement des données exige un esprit logique, des capacités d’analyse, de synthèse et de résolution de problème. Le futur enquêteur apprend à planifier et gérer les activités d’enquête et d’investigation en recherchant, analysant et synthétisant différentes informations recueillies lors d’une entrevue, d’une surveillance ou d’une filature ou par d’autres méthodes. Il sera également apte à mettre en œuvre des activités d’enquête et à évaluer la qualité du travail d’enquête.

** Vous souhaitez obtenir le permis en sécurité privée ? Merci de consulter les conditions du Bureau de la sécurité privée ici https://www.bspquebec.ca/fr/47/permis-regulier. Veuillez apporter une attention toute particulière à la rubrique ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES.


Retour